Home>Archives>Guadeloupe. Plan de secours en eau potable : Fin des travaux de réparation de la canalisation sous-marine
Archives Guadeloupe La Désirade Les Saintes

Guadeloupe. Plan de secours en eau potable : Fin des travaux de réparation de la canalisation sous-marine

Basse-Terre. Lundi 20 juin 2016. CCN. La présidente du Conseil départemental, Josette Borel-Lincertin, annonce que la réparation de la canalisation sous-marine d’eau potable entre Trois-Rivières et Terre-de-Haut est désormais achevée et qu’elle a été un succès.

Engagées en mai par le Conseil départemental, dans le cadre du plan de secours en eau potable et, plus particulièrement, dans un programme de travaux concernant les canalisations sous-marines des Saintes et de la Désirade, les réparations vers Terre-de-Haut devaient permettre de colmater deux fuites à -8 mètres et à -41 mètres.

Ces deux fuites entraînaient une perte de 30 m3/heure, soit 720 m3/jour.

Après la réparation de la première fuite à -8 mètres il y a quelques jours, les entreprises ont traité la fuite à -41 mètres.

La phase active a commencé par une interruption de l’alimentation en eau potable à partir du jeudi 16 juin à 15h. La déconnexion de la canalisation s’est avérée assez difficile et la conduite n’a pu être remontée que dans la nuit du 16 au 17 juin à 1h du matin.

L’ancienne coque de la canalisation a ensuite été cassée et la pièce à l’origine de la fuite a pu être dégagée. Cette pièce a été sectionnée pour être réparée avec une pièce préparée à l’avance.

La réparation a été finalisée le vendredi 17 juin vers 9h et la pression a été testée avec succès sur le tronçon de Trois-Rivières. La pièce a été ensuite nettoyée avant peinture et séchage dans l’après-midi.

Puis, la conduite a été ré-immergée dans la soirée du vendredi 17 juin puis posée au fond. En dépit de quelques complications, les plongeurs ont pu préparer l’essai de pression côté Terre-de-Haut qui été réalisé avec succès.

Les ancrages n’ont pu être remis en place que dans la matinée du samedi 18 juin avec l’aide d’un remorqueur. La conduite a ensuite été repositionnée dans l’après-midi. Elle a été alignée puis accouplée à la partie rigide.

La connexion a été effectuée à 20h, puis les plongeurs ont travaillé une partie de la nuit pour finir les travaux de boulonnage et de serrage.

La remise en eau a été réalisée samedi soir vers 22h afin de permettre la purge de la conduite. Enfin, le réseau a été remis en service dimanche, vers 5 heures du matin, après une coupure qui aura duré au total une soixantaine d’heures.

Cette interruption de l’alimentation aura été moins longue que les 72 heures initialement prévues. Toutefois, le Conseil départemental avait pris la précaution de faire livrer 5 000 bouteilles d’eau aux Saintes afin de soulager les usagers.

Les travaux sur les canalisations sous-marines doivent encore se poursuivre avec trois semaines de réparations sur la canalisation vers Terre de Bas, avant de commencer celles de la canalisation vers la Désirade.

La présidente du Conseil départemental salue le travail de précision des entreprises et des équipes du Département qui ont ainsi permis d’améliorer très significativement la qualité de l’alimentation en eau potable des Saintes et de juguler un important foyer de gaspillage.

Pour mémoire, ces travaux sur les canalisations sous-marines des Iles du sud représentent un montant global de 2,8 millions d’euros cofinancés par à 40% par l’Etat via le Fonds exceptionnel d’investissement du ministère des Outre-mer et à 40% par l’Union européenne.

Source :
Conseil Départemental de la Guadeloupe