Home>Archives>Désirade. 100 000 euros du Conseil Départemental contre la double insularité
Archives Guadeloupe La Désirade

Désirade. 100 000 euros du Conseil Départemental contre la double insularité

Beauséjour. Mardi 20 septembre 2016. IDS. Le Conseil Départemental (CD) alloue chaque année des Fonds d’Aide aux Communes (FAC). Pour l’année 2016, la Désirade a bénéficié de 100 000 euros et 90 000 pour l’année 2015. Avec cette somme, la municipalité a pu engager plusieurs chantiers à travers cette île longue de onze kilomètres et large de deux kilomètres.

Un projet ne peut être financé à 100% par le FAC, la municipalité doit toujours apporter au moins 20% du montant total des travaux. À partir du moment où celui-ci dépasse les 25 000 euros, la Mairie se doit de lancer un appel d’offres. Ce qui a été le cas du chantier de rénovation de la salle des fêtes du bourg dont 50 000 euros viennent de l’enveloppe du FAC pour l’année 2015. Ce bâtiment qui était dans un état de délabrement avancé va voir sa charpente refaite ainsi que ses fermetures, son électricité remise aux normes, de plus, il sera repeint intérieurement et extérieurement.

Avec le reste de l’enveloppe du FAC 2015, la municipalité a acheté un camion. Sur les 65 000 euros que coûtait ce véhicule, 40 000 euros ont été apportés par le FAC et les 25 000 euros restants par la Mairie. À la Désirade, plusieurs équipements dépendent du Département : l’aérodrome, le port, le collège Maryse Condé et la route départementale 207. Cette route est l’unique de l’île, elle longe la côte sud et, par endroit, est vraiment très abîmée. C’est pourquoi, le département a débloqué 850 000 euros pour en réparer 850 mètres.

Ce tronçon de route sera bétonné, afin de pourvoir aux besoins du chantier, une centrale à béton a été construite sur l’île. Toutes les heures, se sont 25 m3 de béton qui sont fabriqués soit l’équivalent de quatre camions-toupies de 6 m3. Lors de sa visite du 13 septembre dernier, Josette Borel-Lincertin, présidente du Conseil Départemental, a pu visiter chacun de ces chantiers et constater comment était utilisé le FAC reçu par la Désirade. Elle a assuré qu’elle reviendra afin de s’entretenir avec Jean-Claude Pioche de l’enveloppe prévue pour 2017.